Impression : Le scandale du cloud a accosté son hasard le puis pluvieux à affamer, et il coûte des milliards aux investisseurs

Le scandale du cloud a définitivement accosté un arête bref, uniquement Wall Street ne document que se prélasser.

Amazon.com Inc. AMZN,
-4,06%Et le
Le principal fantaisiste du cloud computing a prouvé jeudi que son candidat Microsoft Corp. MSFT,
-1.98%
et Syllabaire Inc. Google,
-2.85%

GOOG,
-2,34%
Ceci a été suggéré pile à elles constats sur les bénéfices puis tôt chez la semaine : la amplification du cloud computing a définitivement accosté un échelon de consolidation, avec que les firmes du monde complet réduisent à elles coûts avec faire fléchir apparence au freinage de l’gouvernement. Amazon Web Prescriptions, l’écharde dorsale des revenus d’Amazon, Le chiffre d’affaires a connu sa croissance la plus lente Pendant les minutes, les dirigeants ont direct que ceci ralentirait principalement puis.

“À la fin du trimestre, nous-mêmes vivions chez une trident de amplification norme de 20 %, avec reportez cette salaire au quatrième trimestre – nous-mêmes ne savons pas hein ceci se produira, uniquement c’est à nous principe globale”, a direct le chef boursier d’Amazon. Brian Olsavsky a direct aux analystes ensuite capital annoncé la amplification trimestrielle de 27,5%.

Ce fut un net freinage avec AWS, qui a affiché une amplification de 33 % au adjoint trimestre, de 37 % au précurseur trimestre, de 37 % au quatrième trimestre 2021 et de 39 % il y a un an. Ceci ne devrait pas essence surabondamment baroque, ressources que de puis adolescents rivaux aient prescrit un freinage semblable puis tôt chez la semaine.

L’entrain cloud Azure de Microsoft a augmenté de 35 % au précurseur trimestre de l’emploi, au prix de 40 % au trimestre canon et 50 % un an puis tôt, et les dirigeants s’attendaient à une fiction plié de cinq points de agio ce trimestre. Le Google Cloud d’Syllabaire ralentit comme, ressources qu’il ait été un balance précis avec une amplification à un couple de chiffres. Trimestre décevant du géant de la publicité et de la recherche sur Internet. Les fonctions cloud de Google ont augmenté de 37,6 % au étrangère trimestre, au prix de 35,6 % au adjoint trimestre, uniquement en plié assez à 43,8 % au précurseur trimestre et à 44,6 % au quatrième.

Les lecteurs francs-jeux de cette invétéré ne devraient pas non puis essence confondu Nous nous attendions il y a trois mois (possiblement surabondamment tôt) qu’un freinage voyait sur le balance de se accoucher. Potentiellement Cela aurait dû arriver en 2020Involontairement, la endémie de COVID-19 a poussé les firmes à se sprinter avec agrandir à elles fonctions cloud, car le parturition à déviation a vite égout au fougue au cloud proviseur avec de nombreuses firmes.

Nouvellement, toutefois, les puis grandes firmes pile des services de parturition puis complexes ont fermé ou remis des projets majeurs, réduisant à elles dépenses en dynamisme de cloud computing laquelle elles-mêmes auraient eu soif avec avaler en commission l’hème.

Maribel Lopez, cogniticienne directrice parmi Lopez Research, a direct : Rejoignez MarketWatch pour anticiper un ralentissement des dépenses liées au cloud plus tôt cette année. “L’un concerne la vaincu du Far West et la optimisation des dépenses que les firmes ont effectuées contre COVID avec patronner les connaissance allumées”, conduisant aux coupes que nous-mêmes voyons retenant. Secundo, les récentes collectifs de services de parturition chez le cloud par des secteurs qui migrent principalement poussivement proximité le cloud – également le économat, la trempe et l’dégrossissage – “sont les puis complexes, les puis longues et les puis difficiles à hiverner intensément proximité le cloud”. Finalement, il existe une pressentiment avant-première liée à l’cadre macroéconomique, qui égout à des coupes là où les dirigeants peuvent en découvrir.

Deviner autant : Le boom des nuages ​​revient sur Terre.

La saut de Wall Street a été éveil et buriné, pile puis de 300 milliards de dollars de part détaillante arrachés à Microsoft et Amazon babiole que cette semaine, si la ramassée plié d’Amazon se marcotte jusqu’à la soirée ensuite les heures normales de parturition de jeudi. Uniquement c’est là qu’il est fondamental de imaginer à une chimère à puis immense solution : ce n’est pas étant donné que la amplification du cloud décline que la technologie n’est régulièrement pas nécessaire avec l’postérité.

Microsoft et Amazon continueront de désenvelopper et de commercialiser à elles offres de cloud computing, et ils y verront de bonnes marges. Google continue d’hypothéquer chez son entrain cloud, ajoutant 2 000 originaux croasser pile son emplette de Mandiant au frais trimestre, et les dirigeants ont direct cette semaine que les firmes et les gouvernements en vivaient principalement aux élémentaires jours de l’choix du cloud allocutaire.

“Certains totaux satisfaits de la cinématique du Cloud et restons enthousiastes relativement à l’conditions à immense solution”, a direct Ruth Porat, gouvernante comptable d’Syllabaire, aux analystes cette semaine.

De abondant analystes sont d’escorte. “Le fougue au cloud est principalement règlement à moins de 50%”, a direct cette semaine Dan Ives, cogniticienne parmi Wedbush Securities, chez une additif sur Microsoft. La amplification ralentit avec que l’augmentation se marcotte et qu’un dollar actif en oust des Comptes-Unis étonné les degrés de revenus de abondant géants de la technologie, civil de nombreuses firmes à expirer de gaspiller, uniquement il s’agit d’un complication à lapidaire solution.

Filtrer à un commerçant de cloud n’est pas avec les personnes sensibles, uniquement de préférence une joint qui, chez nombreux cas, prend puis de instant que estimé. Il en va item avec hypothéquer chez le cloud à immense solution, même pile un peu de morne retenant. Il appoint une alinéa importante et importante du district technologique, une entrain décisive qui a concédé aux firmes de persévérer à marcher chez le monde complet contre la endémie. Lequel que amen le rapport de amplification promis, le cloud est là avec durer.

Leave a Comment