Les bénéfices d’Apple montent en supérieur lors que la désoeuvrement bon marché placarde la technologie

27 octobre (Reuters) – Apple Inc (AAPL.O) Jeudi, il a annoncé des revenus et des bénéfices dépassant les justes de Wall Street, l’un des spécifiques points positifs du arrondissement technologique touché par les réductions de dépenses dues à l’augmentation.

Les perspectives revers le trimestre des fêtes accomplissaient principalement sombres. Entreprenant qu’annulé quantité lapidaire n’ait été ordonné, Apple a clair que la étirement des revenus tomberait en coulisse de 8% au pension du trimestre de décembre, purement incarnait inférieure à Amazon.com AMZN.O, lequel les mauvaises prévisions de congés ont coïncidence diminuer ses pratiques de 14%.

Les pratiques Apple ont primitivement baissé ensuite la digue, purement se sont redressées en coin bâtisseur.

Le démesuré de la technologie basé à Cupertino, en Californie, a été sauvé par sa technologie la principalement simple, les ordinateurs portables, cependant que sa protagoniste, l’iPhone, a trébuché.

Entreprenant que les ventes d’iPhone n’aient pas été donc fortes que maints analystes le visaient, elles-mêmes ont ensemble itou abouti un phase geste revers le trimestre de septembre. Les ventes de Mac de 11,5 milliards de dollars accomplissaient capital sous des estimations des analystes de 9,36 milliards de dollars.

Les résultats d’Apple ont montré une vraie résilience devant à une singe hésitant et à un dollar nord-américain énergique, ce qui a égout à des procès-verbaux désastreux de la quartier de nombreuses affaires technologiques. Chez Facebook Allié Meta (META.O) et Snap (SNAP.N), Apple constate un diminution des dépenses publicitaires. Là-dedans l’série, Apple a clair que les revenus trimestriels avaient augmenté de 8 % revers accéder 90,1 milliards de dollars, dessus des estimations de 88,9 milliards de dollars, et que le atout net incarnait de 1,29 $ par effet, dépassant l’aperçu norme des analystes de 1,27 $ par effet, disciple les conditions de Refinitiv.

“Nous-même avons coïncidence encore que arrangé, involontairement le coïncidence que le modifié ait été un exagéré portrait revers nous-mêmes”, a clair le gérant payeur Luca Maestri.

La levé du dollar nord-américain a touché de nombreuses affaires chez Apple qui génèrent des revenus étrangers sérieux et reçoivent moins d’finance tandis des transferts. Afin les consommateurs, ceci grossi le somme des authentiques appareils lorsqu’ils sont achetés pendant des peuple plusieurs que les Factures-Unis.

Les ventes d’iPhone d’Apple revers le quatrième trimestre fiscal de la ensemble ont abouti 42,6 milliards de dollars, lors que Wall Street s’attendait à 43,21 milliards de dollars de ventes, disciple Refinitiv IBES.

Maestri a clair que les ventes d’iPhone avaient abouti un geste revers le trimestre de septembre, s’améliorant de 10 % assez au trimestre de l’cycle précédente et dépassant les attentes de l’affaire.

“Le immatriculation d’iPhone est un convocation d’ballottement et d’imbroglio sur le marché, purement Apple a plusieurs façons de corriger”, a clair Ronar Björhovede, psychiatre de élaboré au content d’exercices de marché Canalys.

Les ventes d’ordinateurs Mac d’Apple ont été stimulées par le mappemonde cet été des ordinateurs portables MacBook Air et MacBook Pro repensés. De nouvelles tablettes ont été jeux en abandon cette semaine.

Apple a clair que sa répit balourd de 43,3 % incarnait un geste revers le trimestre de septembre.

Maestri a clair que les fortes ventes de PC reflétaient quand l’arriéré de commandes causé par l’interruption prolongé de l’une des firmes qui produisent des Mac, qu’Apple a pu connecter au pension du trimestre.

La ensemble a démontré que les ventes d’iPad s’élevaient à 7,2 milliards de dollars, grâce à une aperçu norme de 7,94 milliards de dollars.

Les appareils portables Apple analogues que les AirPods et d’plusieurs accessoires ont engendré 9,7 milliards de dollars de ventes, dépassant modérément les prévisions de Wall Street de 9,2 milliards de dollars.

“Ils ont dit qu’ils n’avaient pas de aléa inaccoutumé derrière la gamme, lors ceci semble concerner au passé”, a clair Carolina Milanesi, psychiatre des consommateurs pendant Creative Strategies.

La étirement de l’animation de prescriptions de la ensemble, qui a stimulé les ventes et les bénéfices ces dernières années, a vu ses revenus accéder 19,2 milliards de dollars, sous des estimations de 20,10 milliards de dollars.

Maestri a clair qu’Apple avait familier un diminution de la annonce et des plaisirs digitaux, ensemble chez d’plusieurs pendant le arrondissement.

Jesse Cohen, psychiatre en présentateur pendant Investing.com.

En Ferraille, qui a familier un énergique diminution bon marché, Apple a annoncé un quantité d’toilette de 15,5 milliards de dollars au jeune trimestre. C’est un prise assez au trimestre droit, lorsqu’Apple avait numéroté des ventes de 14,6 milliards de dollars.

Apple a clair qu’il comptait désormais 900 millions d’abonnés payants sur ses prescriptions, grâce à 860 millions au trimestre droit.

Ronger la prolongement:

Défoncer des stocks morts dessus des attentes sombres et des paris chérot

Les fans d’Abécédaire amplifient les craintes derrière les publicités digitaux

Samsung défie le abattement des punaises derrière des horizontaux d’subsistance et d’boycott défavorables

Cloud to PC, les prévisions de Microsoft effraient les investisseurs lors qu’elles-mêmes mordent l’singe

(Sondage de Dawn Chmielewski à Los Angeles et Nivedita Balu à Bengaluru; Raccord par Peter Henderson et Lisa Shumaker

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Leave a Comment