Le S&P 500 et le Nasdaq ont chuté, cependant que le Dow Jones a clôturé en croissance sur une poétique de bénéfices mitigés

  • Caterpillar et McDonald’s font plus que les bénéfices
  • La amplification bon marché nord-américaine a fessu au témoin trimestre
  • Meta se noie inférieurement de faibles attentes
  • Amazon se retire en conséquence la timbre en conséquence un gain critiquable
  • Dow Jones en croissance de 0,61%, Nasdaq en rabais de 1,63%, Courant & Poor’s de 0,61%

NEW YORK (Reuters) – Le Courant & Poor’s 500 et le Nasdaq ont entiers paire repéré des pertes jeudi lors que les investisseurs se débattaient en tenant des occurrence économiques solides et un lot mêlé de bénéfices d’commerces.

Le Dow stable par les brevet progresse et le hisse à un stade réalisateur éthéré (.SPLRCI)cependant que la défaillance des technologies évoluant sur le marché et des grandes commerces liées à la technologie a adroit le S&P 500 et le Nasdaq inspiration le bas sans arrêt de résultats trimestriels pessimistes et de directives strictes.

“C’est un marché raisonnablement fragmenté, une récit de paire villes”, a clair Tim Greskey, stratège considérable du porte-monnaie parmi Ingalls & Snyder à New York.

“Il y a largement de tension sur les noms techniques et technologiques, et sur les noms à puis grossière amplification”, a augmentatif Gresky. “D’un contradictoire côté, vous-même voyez largement de dureté pendant lequel d’plusieurs secteurs, en anormal les crédits de boisson de ossature, l’résolution, la payé, l’magasin et les devoirs publics.”

Derrière la timbre, Amazon (AMZN.O) Il a chuté de 12%, effaçant puis de 100 milliards de dollars de la intrépidité de son marché monétaire en conséquence que les rôle lourds du cabinet de note et de la technologie ont deviné un blocage de la amplification des ventes comme la étape des fêtes, spoliant Wall Street et avertissant les consommateurs et les commerces inquiets de l’augmentation avaient de l’affaires. gâcher.

Ceci a événement échouer les contrats à épilogue du S&P 500 de 0,5 % et les contrats à épilogue du Nasdaq de 0,6 %, ce qui exposition que les commerçants s’attendent à ce que Wall Street abuse à la rabais vendredi.

Donc de la rassemblement de trading de jeudi, Meta Platforms (META.O) Il a chuté de 24,6% en conséquence que le affin Facebook a continu la administration établie par Microsoft Corp (MSFT.O) et Écriture Inc. (GOOGL.O) En fournissant un radioguidage soucieuse inspiration l’devanture.

Cependant Caterpillar Heavy Equipment Manufacturing Co. (CAT.N) La congrégation a annoncé des bénéfices trimestriels meilleurs que échafaudé, interprète organiser ses ouvrages de 7,7% et fournissant le puis de exhalaison à la amenée du Dow Jones.

La science du PIB du témoin trimestre a montré que l’politique nord-américaine avait renoué en tenant la amplification au institut de la vieillesse juillet-septembre, conjointement à une augmentation sous-jacente trimestrielle ferme, contribuant à alléger les pressions sur les bénéfices.

Le portée appartement écru

Les investisseurs continuent de fouiller l’espacé bon marché à la chichi de preuves que le écran de hausses de pourcentage agressives de la Souillarde fédérale, qui a survenu en ventôse, a l’fruit escompté en narcotique l’politique.

Comme qu’une croissance des pourcentage de 75 points de ossature à l’réussite de la rattachement pouvoir des 1er et 2 brumaire est solide, la pronostic d’une croissance des pourcentage de 50 points de ossature en décembre incarnait de 55 %, conformément l’praticable FedWatch de CME.

Un broker travaille à la Banque de New York (NYSE) à New York, Listes-Unis, le 7 octobre 2022. REUTERS/Brendan McDermid

“Le affichée tête est nettement la Souillarde fédérale. La Fed contrôlera la pilotage de ce marché au institut des prochains paye”, a augmentatif Gresky.

Alors la dissemblable de jeudi, le Dow Jones Industrial Average (.DJI) en croissance de 194,17 points, bien 0,61%, à 32 033,28, le Courant & Poor’s 500 (.SPX) Il a nomade 23,3 points, bien 0,61%, à 3807,3 points, et le Nasdaq Surprenant Errata (Le dix-neuvième) Il a chuté de 178,32 points, bien 1,63%, à 10 792,68 points.

Entre les 11 grands secteurs du S&P 500, les commerces industrielles ont gagné le puis prince combinaison, en tenant les devoirs de télécommunications (.SPLRCL)qui pèse glas, le puis bas.

La étape des relations du témoin trimestre approche à toute précipitation, en tenant 227 commerces déclarant pendant lequel le S&P 500. Entre celles-ci, 74 % ont périmé l’exposé consensuelle.

Les analystes prévoient désormais une amplification globale des bénéfices de S&P de 2,5 %, aussi 4,5 % apparition octobre.

“Parmi l’chorus, moi-même avons vu les bénéfices débarquer ou frugalement enchérir les attentes”, a clair Gresky. “Cependant ces attentes ont été bulletins à la rabais complet au grandiose du trimestre.”

McDonald’s Corp. (MCD.N) Il a gagné 3,3% en conséquence que la grille de rétablissement mobile ait périmé ses estimations trimestrielles des ventes des magasins identiques.

Exercices de Southwest Airlines Ltd (LUV.N) Il a augmenté de 2,7% en conséquence que les bénéfices trimestriels du cocher aient périmé les attentes.

Quant à en conséquence la timbre, Intel (INTC.O) La congrégation a augmenté de 5% en conséquence que le industriel de saleté a maîtrisé ses prévisions de bénéfices et de revenus comme l’période unique, et a clair qu’il visait une siglaison des coûts de 3 milliards de dollars en 2023.

Les émissions anticipées ont périmé en afflux les émissions en rabais à la Banque de New York de 1,18 comme 1 ; Sur le Nasdaq, le quotient incarnait de 1,10 comme 1 en charité des ouvrages en rabais.

Le S&P 500 a touché 23 originaux hauteurs sur 52 semaines et 12 originaux encaissé ; Le Nasdaq a repéré 93 originaux hauteurs et 119 originaux encaissé.

Le type des bourses américaines a touché 11,36 milliards d’ouvrages, aussi une norme de 11,59 milliards sur les 20 derniers jours de crédit.

rapporte Stephen Kolb. Dialogue complémentaire par Amruta Khandekar et Shreyachi Sanyal à Bengaluru et Noel Randywich à Oakland, en Californie. Surjet par Cynthia Osterman

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Leave a Comment