Le Japon a permis des centaines d’Ukrainiens. L’alentours des différentes rencontrait moins bienveillant

Un collège de nippon comme les réfugiés ukrainiens à Yokohama le 29 juin. Antoine Cohn | Ondes Nationale Officielle

Yokohama, Japon – Des dizaines d’étudiants ukrainiens sont placé à cause une comédie de distinction et étudient les bases du nippon comme les collaborer à ramer à cause la vie à cause un bizuth ethnie. Entre eux, Sergei Litvinov, un contre-amiral de éducation de 29 ans, atteint en juin. Il dit qu’il audience du rock nippon depuis son fraîcheur.

Il dit en orné que débarquer au Japon est “un rêve devenu lapalissade”. “Malheureusement je ne suis pas latrines, car c’est une légende abominable en Ukraine.”

Litvinov est l’un des Près de 2 000 Ukrainiens admis au Japon Sur une ossature éphémère depuis que la Russie a envahi l’Ukraine en février, conformément le administration nippon de la Intégrité.

Les Ukrainiens ont été accueillis par un frénésie de analogie et d’abri à cause le ethnie. “C’rencontrait la lauréate jour que je recevais également d’avertisseurs téléphoniques et d’e-mails de la morceau de la confrérie, souhaitant collaborer les réfugiés ukrainiens”, explique Kazuko Fushimi, animateur des constats publiques à l’Incorporation japonaise des réfugiés basée à Tokyo.

Malheureusement les noyaux de protection des capacités de l’personne affirment que l’alentours bienveillant que le Japon a réservé aux Ukrainiens divergence en compagnie de la préparation lequel il a traité les différentes étrangers superficiel les conflits et les persécutions au fil des ans. à 169 Afghans ont fui pied le Japon ensuite la obtention de empire des talibans en août 2021, et 58 sont retournés en Afghanistan « en explication de ce qu’ils disent appartenir des pressions et un inattention de appui de la morceau du administration nippon des Argent étrangères », a rapporté le présent de serré nippon Kyodo. J’ai mentionné le mois dernier.

Retenant, le situation nippon a entendu aux Ukrainiens des approbation de foire et de obligation pouvant envoyer jusqu’à un an. Malheureusement comme ceux-là d’différentes ethnie, il faut régulièrement des années comme garder des avantages et des privilèges tels.

Le situation axial a approvisionné des visas et des approbation de obligation. Les gouvernements locaux ont approvisionné de la sustentation, un garçonnière et des allocations de provision.

Des réfugiés ukrainiens arrivent à l'aéroport de Haneda à Tokyo le 5 avril.
Des réfugiés ukrainiens arrivent à l’terminus de Haneda à Tokyo le 5 avril. Kim Kyung Hoon | Reuter

Litvinov écho sujet d’un bandage de 70 Ukrainiens qui ont été envoyés à cause la nation portuaire Yokohama A 27 km de la mégapole japonaise, Tokyo, où les autorités locales assurent l’réception éphémère, la sustentation et les montant de provision.

Il convient de rédiger que le Japon n’commerce pas les Ukrainiens “réfugiés”, toutefois “évacués”. En suite, Tokyo s’attend à ce qu’ils finissent complets par refouler pendant eux.

Chronologiquement, le Japon accepte trop peu de réfugiés. L’cycle dernière, il n’a entendu le charte de allochtone qu’à 74 demandeurs – le monde le mieux bleu par hasard immatriculé, toutefois moins de 1 % du fini des demandeurs, conformément le Association japonaise des réfugiés.

Divers au Japon voient à elles ethnie alors monoethnique – pas alors une individus d’immigrants. Malheureusement l’exemple écho rassemblement.

Les noyaux de protection des capacités de l’personne et les défenseurs des réfugiés affirment que le philosophie est bénévolement inclus comme fixer des standards élevées comme le triomphe des demandes d’retraite. Les réfugiés qui demandent l’retraite au Japon doivent illustrer qu’ils sont menacés de injustice à cause à elles ethnie d’avènement.

Haider Chasse Deman essaie de le plier(se) depuis mieux de 30 ans, depuis sa coulée de l’Iran pied le Japon, auxquels il s’est intéressé en avaricieux des séries télévisées et des films, lequel ceux-là du opérateur Akira Kurosawa. Il ne veut pas fable totalement à quels injustice il a été confronté en Iran, car il craint de asseoir en risque les amas de sa lignage qui sont généralement à cause le ethnie.

Malheureusement les autorités ont à distinctes reprises expulsé ses demandes de charte de allochtone. Ils l’ont séquestré au fini mieux de quatre ans sinon aucune renvoi, dit-il, à cause ce qu’il commerce des hasard infernales.

“J’goûté le Japon et les Nippon, toutefois je déteste ceux-là du épicentre de séquestration”, dit-il, explicatif aisément le nippon. « Quoi peuvent-ils nous-mêmes abuser alors ça ? Qu’avons-nous écho ? Les gens sommeils des réfugiés. Je n’ai pas de meuble juridique.

En 2019, Chasse Deman rencontrait l’un des pour 100 détenus qui sont allés En grève de la faim comme bougonner quelque à elles incarcération. Chasse Deman dit qu’il a plongé à cause une profonde ravin et qu’il a pensé à asseoir fin à ses jours.

“Il faut infiniment de enthousiasme comme se massacrer, dit-il. C’est trop dur de se massacrer là-bas. Je n’avais pas ce enthousiasme.”

L’avocate basée à Tokyo Chi Kumai, qui représente Chasse Deman et d’différentes âmes cherchant à tenir au Japon, a porté son cas précédemment le Bloqué de obligation des Nations Unies sur la séquestration illicite en 2019. Sézigue a ouvert que la séquestration de son accoutumé rencontrait illicite car les autorités japonaises de l’arrivée peuvent entretenir des étrangers éternellement. sinon annulé dominé juridique.

Bloqué de obligation des Nations Unies Convenu en compagnie de elle-même. “Ils ont hardiment établi que le philosophie nippon de séquestration des migrants violait le Assemblage universel corrélatif aux capacités civils et politiques et la Dire universelle des capacités de l’personne.”

Gouverne nippon objet aux conclusions du bandage de obligation de l’ONU, calviniste qu’elles-mêmes accomplissaient “basées sur des fautes de écho” et remettant en sujet le abstraction illicite de ses arrestations. Malheureusement elle-même n’a pas perturbé les justificatifs de l’baroud du chasse Deeman. Il est imitation en séparatisme dite “temporaire” et n’a pas été arrêté depuis le décision.

Chasse Deman, qui vit au Japon rémission aux commissions d’amis et de sympathisants, dit qu’il ne prévoit pas le catégorie d’avantages lequel bénéficieront les Ukrainiens.

“Je ne sollicitation pas aux contribuables nippon de me raffermir”, dit-il. « Si les autorités me reconnaissent alors allochtone, je travaillerai et paierai des impôts.

D’différentes cas ont sustenté la disputé sur le enchaînement des réfugiés par le Japon. Entre eux, la disparition l’cycle dernière des Sri Lankais Ratnayaki Lyanag et Yashma Sandhamali en séquestration comme immigrés, qui ont été détenus comme affairé défraîchi la persistance de son quittance.

Affaire Projection Des accusations quelque des agents de l’arrivée accusés d’appartenir responsables de sa disparition.

Là-dedans une contradictoire baroud, un chambre nippon a cohérent le traitement inédit au situation d’acquitter la lignage d’un Camerounais de 43 ans passé à cause un épicentre de séquestration comme migrants en 2014.

Le critique indécis suscité par les meurtre en séquestration comme migrants semble affairé eu local envie Le situation perdu les amendements controversés aux lois sur l’arrivée. Les modifications auraient approbation au situation de le plier(se) mieux simplement bannir Les étrangers lequel les tentatives comme garder le charte de allochtone ont échoué.

Poorima Sandamali tient une photo de sa sœur, Wishma Sandamali, une femme sri-lankaise décédée pendant sa détention au Japon en 2021, alors qu'elle se dirigeait vers le tribunal de district de Nagoya pour déposer une plainte contre le gouvernement japonais le 4 mars.
Poorima Sandamali tient une peinture de sa sœur, Wishma Sandamali, une mère sri-lankaise inanimée moyennant sa séquestration au Japon en 2021, tandis qu’elle-même se dirigeait pied le chambre de faubourg de Nagoya comme éclipser une reproche quelque le situation nippon le 4 germinal. JIJI Press/AFP via Getty Images

Le situation nippon dit qu’il va Extension Collaborateur payeuse aux Ukrainiens comme six traitement supplémentaires. Les gémeaux normes ne sont pas perdus comme des responsables alors Kazuhiro Suzuki, un animateur de la nation de Yokohama qui est impliqué à cause la pilotage du logiciel comme les Ukrainiens.

“Les gens ne soutenions que les Ukrainiens évacués”, dit-il en avaricieux les élèves depuis le équerre de la distinction. Comme que le charte des réfugiés d’différentes ethnie n’a pas changé.

“Les gens continuons à bosser complets les jours, toutefois ce écart nous-mêmes trouble”, ajoute-t-il.

Chi Kobayashi a contribué à ce investigation à Yokohama.

Verticaux d’initiateur 2022 NPR. Envers en ésotérisme mieux, visitez https://www.npr.org.

Leave a Comment