Momentané: Les équipes NASCAR se battent afin une meilleure quiétude et comme d’viatique

CHARLOTTE, Caroline du Boréal – Depuis sa originelle circuit en 1949, NASCAR a vaincu d’une constance de fer les grandes séries américaines de badinage limousine. Iceux qui ont osé oser le leadership de NASCAR n’ont oncques mérité.

L’conseil de l’Jonction des conducteurs a échoué en 1961 pendant les organisateurs Curtis Turner et Tim Fluke ont été illégitimes par NASCAR. La propre désert des pilotes de l’rubrique de NASCAR a échoué pendant la Professional Drivers ‘Accession a boycotté la circuit d’bâillement au Talladega Superspeedway et que la association de stock-cars a réellement remplacé les pilotes.

NASCAR a infiniment été vigoureusement gérant, et ses sanctions sont de temps à autre imposées par des amendes non divulguées, des recherches publiquement approfondies et d’discordantes manières qui rendent la vie abrupt à la roture pendant le parcage.

Eh apanage, il semble que les concurrents en aient fini de la absolutisme.

NASCAR anecdote côté à une inimitié hormis jurisprudence de pilotes qui sont Ils parlent librement de leurs préoccupations en matière de sécurité avec la nouvelle voiture Next Generation Pourquoi que des propriétaires des équipes qui Ils ont ouvert leurs livres aux journalistes pour dire que le modèle commercial de NASCAR est brisé.

Affairé sûr, c’voyait une limitation consciente de la élément des propriétaires, qui n’réalisaient pas satisfaits de la contre-offre de NASCAR du devis de transfert de fractionnement des revenus offert, purement conduire détacher le proverbial voyait une limitation surprenant.

Le briefing de sécurité de 75 minutes de samedi au Charlotte Motor Speedway s’est transformé en “Griefs de radiodiffusion”. Escortant maints pilotes, NASCAR a eu du mal à exécuter sa énonciation. NASCAR a déclaré de recouper aux problèmes de quiétude qui écartent Alex Bowman et Kurt Busch des commotions cérébrales, purement pas vis-à-vis la étape prochaine.

Joey Logano a clair que le speech sur la quiétude voyait conformiste depuis abondamment: “Cette assemblage aurait dû tenir place le lundi postérieurement l’misère de Kurt (en juillet), et ne pas musarder l’misère d’Alex afin au moins écouter à nous porte-parole.”

Le administrateur de NASCAR, Steve Phelps, a accepté que la contamination voyait odieuse, même si les pilotes et les propriétaires d’équipes assemblaient outre à elles propres conseils afin bosser revers l’corps de procès-verbal. Il a approuvé que la assemblage voyait en refus et qu’il espérait la concevoir tout semaine à absenter de soutenant.

Nous-même voulons écouter ce qu’ils ont à proposition. “Nous-même nous-mêmes soucions de ce qu’ils disent, et nous-mêmes continuerons à bosser sur la phaéton afin la indemniser comme sûre”, a clair Phelps sur NBC Manèges. “La quiétude est la machin la comme importante afin NASCAR.”

Comment qu’il en sinon, les tentatives des pilotes et des équipes afin déplanter un peu de poigne à NASCAR ont touché un ligne bizarre. Le calendrier ne pourrait pas personnalité mauvais : il solde quatre courses afin terminer le semblable crack des Cup Series Stewart-Haas Racing fait l’objet d’une enquête pour possible falsification de la course, Et triade pilotes à date empli ont raté la circuit à Charlotte en excuse de brutalités subies par la insémination suivante. Ceci anecdote des décennies que de grouillant pilotes ont raté la même circuit.

Chaque ceci a été éclipsé par le anecdote que la circuit assidue a résultat 21 vainqueurs méconnaissables cette étape (lequel Ryan Blaney et Brad Keselowski pendant les fonctions hormis inventaire).

“C’est pratiquement désavantageux afin les pénalités”, a clair Denny Hamlin, triple première du Daytona 500, copropriétaire de 23XI Racing revers Michael Jordan. C’est le patron vendeur de oblongue siècle de Jordan, Curtis Polk, qui dirige les équipes pendant à eux vérification de réorganiser le modèle de revenus.

“Ils avaient un bon frénésie comme tôt pendant l’cycle, purement soutenant totalité se penche sur eux de complets les côtés”, a clair Hamlin. “Écoutez, les médias sont un machine athlétique. Je pense que (NASCAR) en est follement influencé et de temps à autre toi-même pouvez l’apposer afin de bon. Si ceci nous-mêmes assistanat à lancer la quiétude de façonnage comme impérative, c’est une chanceuse machin. Si ceci assistanat à édifier les propriétaires d’troupe pendant un amélioré extérieur revers NASCAR, qu’il en sinon de la sorte.

Jeff Gordon, un quadruple crack à la tanière qui est soutenant vice-président de Hendrick Motorsports, anecdote objet du commission des propriétaires qui rixe moyennant NASCAR afin le fractionnement des revenus. C’est Gordon qui a aidé à mouvoir NASCAR au-delà de ses racines du sud et pendant ses degrés de marchéage territoriaux traditionnels, et il représentera pratiquement NASCAR lorsqu’il emmènera sa phaéton de communiqué insémination aux 24 Heures du Mans l’cycle prochaine.

Lorsqu’on a demandé aux chefs d’troupe s’ils craignaient que la correspondance revers NASCAR ne devienne controversée, c’est Gordon qui a attaqué la adage postérieurement une oblongue abandon.

« Ça pourrait conduire objet du méthode, tu sais ? dit Gordon.

Probablement que NASCAR réarmera ses “abattis” pendant une pertinence polie. NASCAR est, postérieurement totalité, une monastère autonome fondée en 1948 par la ménage de France qui, à présentement, non strictement exploite la association, purement avive 11 pistes pendant le annales de la Cup Series 2023. Éventuellement, les pistes reçoivent 65% du commandite télédiffusé d’une vaillance de 8,2 milliards de dollars qui expire à la fin de la étape 2024. NASCAR – la ménage française – obtient 10% du conditionnement; Les équipes reçoivent 25% du galette.

Le boqueteau TV expire avec les chartes existantes, qui ont esquissé en 2016 pendant le but de éveiller afin machin de tangent du modèle de naïveté. Pendant que NASCAR négocie un nouveau entente sur les maîtrises des médias, les équipes veulent un entente de code enrichi. NASCAR pourrait, apanage sûr, accepter d’neutraliser diamétralement les chartes, car NASCAR établit bref toutes les menstruel.

NFL et NASCAR Entrée of Famer Joe Gibbs ont chargé le contre-amiral d’troupe Dale Alpern de évoquer Joe Gibbs Racing, qui a esquissé en 1992, pendant les négociations sur les revenus. Gibbs a attiré triade équipes gagnantes du Chic Bowl et a remporté cinq championnats NASCAR et 199 courses de Repos.

Gibbs a essayé de conduire garantie de discernement sur le matière des revenus, même si le JGR perdra le obscur crack de la Repos Kyle Busch à la fin de cette étape, car postérieurement 15 ans revers l’troupe, le soutien du amélioré navigateur de Toyota n’a pas aussi été conquis.

“La possessions des équipes de circuit essaie de pénétrer une meilleure faire d’diriger pécuniairement”, a clair Gibbs. “Il arrive un gymnase où ils négocient et travaillent assortiment afin déterminer les problèmes. À un hasard donné, toi-même arrivez infiniment à une aboutissement.”

Malheureusement peut-on pénétrer une issue ? Alpern a clair qu’il craignait le soupirail où le prêteur de l’troupe de 81 ans ne serait comme la proviseur magie tandis des rencontres de cession afin enchaîner JGR à affluence.

“Je pense qu’il peut y tenir du bon connotation des double côtés et une intermédiaire à préserver pécuniairement”, a clair Gibbs. “Je pense que c’est irrévocablement afin machin que nous-mêmes pouvons conduire. Je pense que ce sont les nation qui se soucient directement, ils se soucient du badinage. Nous-même pourvu aussi que les double parties marcheront postérieurement ceci et parleront de à nous piste à défaut ceci et travailleront à nous piste.”

Si babiole d’discordant, les stars qui font échanger NASCAR approximativement 38 week-ends tout cycle ont finalement trouvé à eux porte-parole et ne semblent pas tenir terreur de s’rapporter. Que NASCAR veuille directement se annexer à cette séminaire ou retenir à bizut sa constance de fer, totalité le monde le attendu.

Puis d’AP Motorsports : https://apnews.com/hub/auto-racing et https://twitter.com/AP_Sports

Leave a Comment